Voyager en Islande

Descriptif

Si la chanteuse Björk vient d’Islande, ce n’est pas complètement un hasard. Sa voix de cristal brulant incarne magnifiquement cette île volcanique du grand Nord.

Roots Travel, agence de voyage spécialisée sur l’Islande, vous propose de découvrir cette terre, magique, parsemée de paysages uniques. Et si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être, au cours de votre voyage, apercevoir une aurore boréale…

Avec des séjours thématiques qui font la part belle à l’exploration et aux randonnées, Roots Travel vous invite au voyage afin de découvrir les fjords enchantées et les trolls rieurs de l’Islande.
Entre deux plongeons de baleines à Husavik, promenez-vous dans la forêt d’Egilsstadir et admirez la fureur aquatique des cascades de Gullfoss et du Golden Cercle. Regardez galoper les chevaux de la Péninsule de Snaefellness et le soleil de minuit briller sur le lac de Myvatn, les aurores boréales sculpter le ciel et les geysers gronder.

Et si vous avez toujours du mal à prononcer Skagafjördur, Vatnajökull ou encore Mýrdalsjökull, dîtes-vous que les macareux de Vik, sont comme vous…

Roots Travel vous souhaite un excellent séjour en Islande !

Voyager en Islande

Géographie

Perchée aux confins du cercle polaire, position unique au cœur de l’Atlantique Nord et passerelle naturelle reliant l’Europe aux Etats-Unis, l’Islande affiche fièrement ses 103.000 km². Sa position particulière sur la dorsale médio atlantique lui confère une activité volcanique géothermique qui lui permet de chauffer ses 800 sources d’eaux chaudes naturelles.

L’Islande détient 6000 km de côtes et abrite 320 000 habitants (dont la moitié dans la capitale Reykjavik), seul 21% de son territoire est habitable. L’Islande est fière d’offrir l’espérance de vie la plus élevée au monde (80 ans pour les femmes, 74 ans pour les hommes) !

Climat

Concernant le climat, comptez environ -5°c en hiver et 12° en été, autant dire un climat tempéré pour une île qu’on associe souvent au froid et à la neige.
Un voyage en Islande ne requiert donc pas de conditions physiques particulières.

L’Islande bénéficie du soleil de minuit en été, particulièrement dans le nord du pays. Le 21 juin, jour du solstice d’été, est le jour le plus long de l’année, si long que la nuit reste blanche. En hiver, en dehors de décembre et janvier (entre 4h et 5h de lumière), la durée du jour est quasiment identique à celle de la France.

Voyager en Islande

Formalités

Aucun Visa n’est requis pour pouvoir voyager en Islande. Cependant, une carte d’identité ou un passeport en cours de validité pour les ressortissants de l’Union Européenne et de la Suisse sont nécessaires pour voyager en Islande.

Pour toutes les autres nationalités, consulter l’ambassade d’Islande à Paris (8 avenue Kléber – 75116 Paris).

Voyager en Islande

Santé

Aucune précaution de vaccination n’est réellement nécessaire pour voyager en Islande.

Voyager en Islande

Vol et décalage horaire

Vol et décalage horaire

3 h30 de vol pour un Paris-Reykjavik
-1 h en hiver et -2 h en été par rapport à Paris

Indicatif

Indicatif téléphone et Accès Internet

Islande-France : 0033 + numéro sans le 0 initial
France- Islande : 00354 + numéro du correspondant

Cabines à pièces et à carte ; la zone de couverture pour les GSM est limitée aux zones habitées.

Le Wifi est présent quasiment dans tout le pays, vous pourrez trouver des accès Internet dans les offices de tourisme, guesthouses et bibliothèques de nombreuses villes.
Distance entre les villes

Le tour de la route 1 : 1 361 km
Reykjavik – Akureyri : 386 km
Reykjavik – Eglisstadir : 650 km (par la côte Sud)
Reykjavik – Isafjördur : 458 km
Reykjavik – Höfn : 451 km
Akureyri – Egilsstadir : 265 km
Eglisstadir – Höfn : 186 km

A emporter

Durant votre séjour en Islande, il faudra vous équiper de vêtements et chaussures de montagne ainsi qu’une indispensable protection solaire afin d’être paré à explorer cette nature indomptable. Prévoir également serviettes et maillots de bain, lunettes de soleil type ski, lampe de poche, bandeau noir pour dormir (il y a rarement de volets aux fenêtres), et un sac de couchage.

Ne partez pas sans appareil photo pour capturer, tout au long de votre séjour, les superbes paysages et cette lumière exceptionnelle qu’offre l’Islande.

Pensez toujours à acheter un peu de nourriture et de carburant dès que vous trouvez des stations-service (haut-lieu d’activité humaine en Islande !). Sur votre chemin : vous pourrez traverser d’infinies étendues sauvages et désertiques.

Voyager en Islande

Devise

Devise

Monnaie : La couronne islandaise ou selon l’appellation locale, la krona (ISK.)
100 ISK= 1,28 € et 1€ =77.99 ISK

On fait le change en arrivant à l’aéroport de Reykjavik car le taux est intéressant et les banques françaises n’acceptent pas le change (sauf CCF Air France Invalides).
Les boutiques accepteront souvent les euros.
Paiement en carte

Paiement en carte visa : En Islande, tout se paie par carte bancaire, même les moindres sommes, et souvent via Internet (c’est la première « cashless society » au monde !). Mais attention aux commissions (entre 1.5 € et 3 € à chaque fois) !

C’est pourquoi seuls les touristes paient avec de la monnaie locale.
En Islande, les banques sont la plupart du temps ouvertes de 9h15 à 16h, du lundi au vendredi et il est possible de retirer dans de nombreux guichets. La TVA est toujours incluse et le pourboire n’est pas obligatoire.

Voyager en Islande

Histoire

L’Islande a une histoire assez récente comparée à celle du reste de l’Europe. Son peuplement commence directement au Moyen-Âge. L’île a accueilli ses premiers colons composés de moines irlandais installés sur cette terre sans habitant au début du XIIIème siècle. L’archipel ne fut colonisé par les Vikings norvégiens qu’au IXème siècle.

En 930, de nombreux chefs, jusqu’alors maîtres de leur seul clan, décidèrent de créer une assemblée, l’Althing, le plus vieux parlement du monde. Cette même date marque le début de la nation islandaise et de l’État libre islandais.

Les années qui s’ensuivent, l’Islande traversa une période de troubles. Entre le X et le XIIIème siècle intervient aussi l’évangélisation des Islandais, qui passent du paganisme nordique au christianisme sous la pression du roi norvégien. Cependant, des conflits internes finissent par affaiblir le pays qui devient, en 1262, une colonie du Royaume de Norvège.

Du fait de son éloignement, l’Islande n’a pas subi la guerre mais certains événements extérieurs, tels que la prise du commerce local ainsi que la réforme protestante imposée par le Danemark, ont eu des conséquences importantes pour les Islandais.

L’histoire du pays a aussi été marquée par nombre de catastrophes naturelles et par sa lutte pour l’indépendance, obtenue le 17 juin 1944.

Voyager en Islande

Environnement

Au Cap-Vert, l’environnement jouit d’une excellente préservation tant ses paysages naturels sont restés intacts. Pendant votre séjour au Cap-Vert, vous pourrez apprécier l’hospitalité capverdienne et la beauté du métissage.

La faune terrestre ne comprend pas d’animaux féroces ni de reptiles dangereux mais plutôt des animaux domestiques et d’élevage. Vous y trouverez des chiens, des chats, des chevaux, des ânes, des chèvres, des moutons, des poulets et des lapins.

Bien que le Cap-Vert ne soit pas une destination où se concentre des animaux d’exception, l’archipel possède une faune marine particulièrement riche, variée et très colorée grâce aux fonds marins. Il est possible d’admirer des perroquets de mer, barracudas et autres murènes notamment dans les eaux baignant l’île de Sal. Vous aurez peut-être aussi la chance d’apercevoir des baleines bleues et à bosse, des dauphins à bec étroit, diverses variétés de requins, des orques, des tortues vertes et à écailles.

Si vous levez le nez au ciel, vous apercevrez probablement des alouettes de Razo, des pétrels du Cap-Vert, des fous bruns, des frégates, des fauvettes et des oiseaux tropicaux.
La flore est quant à elle essentiellement constituée de rhododendrons, de myrica fayas, de dragonniers, de marmulanos, de dracénas et de dracénas de Floride.

Voyager en Islande

Economie

L’Islande classée 5ème pays le plus riche au monde en 2008, occupe aujourd’hui le 14ème rang mondial. A la suite de la crise économique de 2000, la dette publique du pays a augmenté considérablement, résultat de la privatisation des banques islandaises.
Cette crise persiste encore aujourd’hui, pourtant elle ne saute pas aux yeux des voyageurs lorsqu’ils se rendent en Islande. Le pays s’est adapté à la crise en retrouvant les habitudes de vie qui étaient les siennes avant l’optimisme de cette dernière décennie.

La politique islandaise relativement ouverte en commerce extérieure, a été renforcée par son admission dans l’espace économique européen en 1993 et par les accords généraux sur les tarifs douaniers et le commerce. Ces traités ont facilité les exportations islandaises, particulièrement pour des produits de la mer. En outre, l’économie islandaise dépend fortement de la pêche et de ses débouchés, qui comptent pour près de 60 % de ses revenus à l’exportation.

La santé économique de l’Islande est tributaire des conditions des marchés des produits de la mer. Cependant, l’agriculture reste largement subventionnée et protégée avec des droits de douane très élevés. Par ailleurs, le développement récent du tourisme, de l’industrie et des services diversifient les revenus à l’exportation. Les exportations et les importations représentent chacun 1/3 du PNB. Les autres produits exportés sont l’aluminium, d’autres minerais ferreux, des équipements pour la pêche et le conditionnement des poissons, des vêtements en laine…

Voyager en Islande

Population

Quelques 320 000 habitants vivent sur l’île.

En matière de savoir-vivre, sachez qu’en Islande des pierres peuvent indiquer une direction et qu’il ne faut pas y toucher. Ne minimisez pas les risques annoncés par une pancarte, ne quittez pas les pistes (en vélo comme en voiture) car la nature, même si elle ne le paraît pas, est très fragile. Dans tous les cas, même si personne ne vous dit rien, les islandais détestent voir quelqu’un jeter un papier ou un mégot par terre, ou pire se savonner dans les sources chaudes !
Si on vous invite, déchaussez-vous et si vous apportez de l’alcool, vous pourrez reprendre la bouteille pour la terminer chez vous car vous serez le seul à en avoir apporté.

En Islande, la manière courante de se saluer est de se serrer la main.
Un Islandais s’appelle par son prénom, car son nom de famille est constitué du prénom de son père, auquel on rajoute « fils » ou « fille », son et dottir (par exemple : Jack, le fils de Marcus, s’appellera Jack Marcusson, alors que sa sœur, Kate, se nommera Kate Marcusdóttir).
On appelle les gens par Fru (Mme) et Herra (Mr.). Beaucoup plus qu’ailleurs, l’égalité entre homme et femme est une réalité en Islande : pas de distinction dans les attitudes ni dans les tâches. Très instructif !

La langue officielle est l’islandais, qui vient du norrois tout comme le norvégien, le suédois et le danois. Mais les islandais parlent aussi très bien l’anglais.

Voyager en Islande

Religion

La religion officielle de l’Islande est le Christianisme (l’Eglise luthérienne à 85%). Une ancienne croyance païenne connue sous le nom d’Ásatrú est également très populaire.
Cette secte, officiellement reconnue, est basée sur les forces naturelles et l’harmonie de la nature, se référant aux divinités vikings.
En Islande, les habitants ont toujours cru aux trolls et à toutes sortes de petits êtres magiques ou maléfiques qui peuplent les longues nuits d’hiver… alors, ouvrez les yeux, ne sait-on jamais !

Voyager en Islande

Gastronomie

La cuisine islandaise est essentiellement constituée de produits naturels entièrement préservés de la pollution. Vous trouverez durant votre voyage en Islande des produits de la mer d’excellente qualité, de la viande de renne et d’agneau ainsi que de nombreux produits laitiers.
Goûtez impérativement, au moins une fois pendant votre voyage, au saumon d’Islande et à l’esturgeon. La pêche est la première industrie d’Islande, elle représente 80 % du PNB du pays.

Pour que votre voyage en Islande vous offre des souvenirs insolites, découvrez quelques spécialités gastronomiques : le hangikjot (agneau fumé), le hardfiskur (poisson séché), du skyr (lait caillé) et le sild islandais (hareng mariné).
Mais, si les plats typiques islandais vous laissent de glace, pas de panique : de nombreux restaurants se sont mis à faire des spécialités européennes, asiatiques ou tex-mex.

Voyager en Islande

Culture

Fêtes et événements

Troisième mardi d’avril – Sumardagurinn fyrsty : Un carnaval fête le premier jour de l’été (date différente selon calendrier et saisons des régions polaires : donc deux fêtes et deux dates pour l’été !).
Premier week-end de juin – Sjómannadagurinn : Le « jour des marins » est l’une des plus importantes fêtes populaires de l’année en Islande.
17 juin – Jour de l’indépendance : Parades, musique, danse et autres manifestations commémorent l’indépendance de 1944.
24 juin – Le premier jour de l’été – Sumardagurinn fyrsty – est célébré avec ferveur.
Le 1er week-end de juillet, les jeunes dépensent leur première paie de travail d’été. Excès un peu partout dans le pays. Éviter spécialement la vallée de Thórsmörk.
Le 1er week-end d’août : fête des commerçants. Les magasins sont fermés. Les gens dansent et boivent, c’est sûrement l’une des meilleures occasions pour les rencontrer. Apportez de quoi boire, histoire de faire comme les autres et se mettre plus rapidement dans le bain. En Islande le lundi suivant est férié !

Outre les jours fériés traditionnels du calendrier chrétien et les dates citées ci-dessus, le 21 avril, le 1er mai et le 26 décembre sont fériés.

Artistes

La culture islandaise est aussi diversifiée que ses paysages. Bien que ses habitants soient peu nombreux, l’Islande peut s’enorgueillir de compter des artistes, des écrivains, des compositeurs et des musiciens, attirant des visiteurs du monde entier : Halldór Laxness, Jón Leifs, Kristjàn Jóhansson, Björk, Gus Gus…

Le Festival International des Arts de Reykjavik, qui a lieu tous les deux ans, est connu dans le monde entier et fait la joie de ses habitants mais aussi celle de ses visiteurs.

Chaque région possède son propre musée rural avec une atmosphère unique, et de nombreuses galeries d’art sont comptées dans la capitale.

La vie nocturne est également très active en Islande, avec de nombreux night-clubs, bars et cinémas. Durant la saison touristique, de nombreuses manifestations et parades mettant en scène des légendes folkloriques ont lieu dans les rues de Reykjavik.
Livres

Vous trouverez bien un petit moment, pendant votre voyage en Islande, pendant lequel vous pourrez en profiter pour lire des sagas islandaises !

On dit que la littérature islandaise est l’une des plus prolifiques du monde. Celle-ci joue un rôle très important dans la culture locale, car, étant donné que leur langue n’a que très peu évolué, les islandais peuvent lire sans difficultés leurs très chères sagas, même datant de l’époque médiévale ou de celle antérieur des vikings. Ce style de nouvelles est le plus anciens mais probablement celui qui les rends les plus fiers, il fait vraiment partie intégrante de leur patrimoine culturel.
Musique

On ne peut pas parler de musique islandaise sans parler de Björk, chanteuse très célèbre à la carrière internationale. Elle s’est illustrée en développant un répertoire électro-trip-hop innovant, mêlé à sa voix, digne des Inuits. Pionnière en la matière, son succès a inspiré de nombreuses maisons de production pointues.

Outre le succès de Björk, l’Islande possède une musique traditionnelle plutôt festive et entrainante.
Elle subit également l’influence musicale américaine.